L’Hôtel Biron

L’Hôtel Biron

L’Histoire

    Le nom première de L’Hôtel Biron était l’Hôtel Peyrenc de Moras. Moras, le fils d’une coiffeuse et un agriculteur, a gagné la loterie. Avec ses gains, l’Hôtel Peyrenc de Moras a bâti par l’architecte Jean Aubert à 1732. À cette époque, la maison était à l’extérieur de Paris, et elle fonctionnait pour une maison de ville et de campagne. Quant à Moras, il était très déterminé et éventuellement il était le Ministre de Réquisitions, et le chef de Comité de Madame Douairière Duchesse. Malheureusement, Moras est mort en 1732; il n’habitais jamais dans la belle maison.

   Alors la Duchesse de Maine habitait dans la maison, et elle a fait des changements à l’intérieur de la maison. Quand elle est morte en 1753, Louis-Antoine de Gontaut-Biron a acheté la maison de la veuve de Moras. C’était lui qui a fait beaucoup des changements aux jardins avec des détails d‘un jardin anglais. Aussi, c’était lui qui a changé le nom. l’Hôtel Peyrenc a devenu l’Hôtel Biron. 

L’Hôtel Biron

     En 1820 à 1904, trois religieuses de la société du Sacré-Cœur de Jésus ont acheté la maison, et la maison était une école pour des filles. Elles ont ajouté autres bâtiments, comme la chapelle. Quand la société a été éliminée en 1904, l’état a expulsé les religieuses.

    Alors dans la vingtième siècle, quelques artistes ont loué la maison. Rodin a loué le rez-de-chaussée pour un atelier, mais en 1911 il a commencé à utiliser toute la maison. Le gouvernement a voulu d’utiliser la propriété pour une école et des Bâtiments Civils du Ministère de l’Instruction Publique, mais Rodin a voulu la propriété. Rodin a conclut un marché, et en 1916 l’Assemblé National a renommé la propriété Le Musée Rodin, à condition que trois donations des œuvres de Rodin et des œuvres des autres artistes dans la collection de Rodin. Un homme nommé Léonce Bénédite, l’exécuteur testamentaire, a eu la responsabilité de l’organisation du musée. En 1926, le gouvernement l’a classifié comme un monument historique. Aujourd’hui, il y a à peu près 300 œuvres dans l’Hôtel Biron.

L’Art 

Le Penseur (petit)

L’Hôtel Biron, le bâtiment principal du Musée Rodin, est un bon exemple des plusieurs couches de l’histoire de Rodin et le Musée Rodin. On peut voir que les salles de la maison sont séparées dans les périodes différentes du style de Rodin, mais aussi elles inclurent autres artistes. Une des salles s’appelle « Le Circule des Amis de Rodin », et il a quelques œuvres des Camille Claudel, Degas, Renoir, et Edvard Munch, tous qu’ils sont des bonnes amis de Rodin.

Une des salles a une version petite de la Penseur. Le  petit Penseur est intéressant particulièrement parce qu’il montre une image différente de la Penseur qu’il y a dans le jardin. Cette statue fait aussi une allusion à la méthode de la création des statues. Une artiste comme Rodin vendra une caste des sculptures, et les autres peut faire des copies avec la caste. C’est à cause de ce processus qu’il y a plusieurs versions des œuvres certain comme le Penseur.

Comme les autres œuvres de Rodin, Le Baiser était commandée par l’état français en 1888. A l’origine, Le Baiser dépeignait deux personnages, Paolo et Francesca, qui venaient de La Divine Comédie. C’est une sculpture très intime qui illustre un thème charmant et romantique. Il se trouve dans l’Hôtel Biron. L’hôtel a des intérieurs romantiques qui complimentent bien les thèmes de la statue. Contrairement aux autres grandes sculptures similaires, Le Baiser ne se trouve pas aux jardins et c’est fait en marbre. L’onctuosité du marbre et la position dans l’hôtel font compliment l’intimité de cet œuvre. 

Les salles d’Hôtel Biron sont très appropries pour le style du bâtiment, parce que les deux ont une sensation différente dans chaque salle. Le style de chaque salle contribue à la façon des groupes d’œuvres dans les coins différents.

La Synthèse

    Comme on peut lire dans « L’Histoire », l’Hôtel Biron existe comme il existe aujourd’hui à cause de l’effort de Rodin à préserver l’espace. Pour quelle raison est-ce qu’il l’a préservé? Est-ce qu’il l’a conservé à cause de la mémoire, ou l’histoire, ou les deux? L’histoire sait que Rodin a aimé la sensation de l’Hôtel et ses jardins. Son action de la conservation était une action de l’histoire parce que l’espace a devenu le Musée Rodin, pas des autres choses. Peut-être le monde se souvient Rodin meilleur que si le musée n’a pas existé. Mais on peut discuter que le musée existe sous l’influence de la mémoire aussi, parce que les visiteurs acquièrent des souvenirs pendant leur visite, et les formes naturelles dans les sculptures s’étend hors de l’histoire.

Musée Rodin

Log In | Log Out